Lasertech teste une machine à tête cladding

28 Sep 2020Actualité

Lasertech accueille à l’automne 2020 et pour plusieurs mois une machine avec système cladding à projection de poudre. En plus du rechargement métal classique, cette machine permet de réaliser une prestation de revêtement anti-usure et anti-corrosion. Une technologie innovante encore peu présente en France.

Qu’il s’agisse du secteur du BTP, de l’industrie pharmaceutique, de l’aéronautique, d’installations offshore ou de mécanique générale, toutes ces activités industrielles ont en commun d’utiliser pièces métalliques très sollicitées en production. Dans ce cas, les prestations de rechargement sont idéales en cas de frottement, d’usure et ou corrosion.

La technologie cladding peut être assimilé à un traitement de surface par projection de matière. Elle permet d’intervenir sur des pièces neuves, en proposant une prestation de revêtement, y compris dans des matériaux les plus spécifiques (tungstène, carbure…). Sa finalité est d’éviter l’usure prématurée des pièces. Elle peut ainsi être insérée dans le cahier des charges de fabrication d’un outil de production.

L’utilisation de matériau sous forme de poudre apporte des possibilités de mélanges sur mesure, en fonction de la demande du client et des caractéristiques mécaniques du besoin, mélanges qui seraient impossibles à réaliser lorsque les métaux se présentent sous forme de baguettes comme lors d’un rechargement classique.

Une formation en interne pour les salariés a été programmée pour maîtriser ce nouveau process. Elle sera l’occasion d’appréhender la diversité des applications que permet cette technologie, encore peu utilisée par le secteur industriel.

 

Vous êtes intéressés par cette nouvelle technologie pour vos outils de production ? Contactez Anthony JARET pour échanger sur votre besoin.

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.